Hugo & Simon – La marque de Kévin s’exporte au Japon

kevin-lias

Hugo & Simon, la marque de cravates de Kévin, lauréat de la promotion 2014 de l’Institut de l’Engagement s’exporte au Japon !

Le Parisien consacre un article sur Hugo & Simon, la cravate autrement pour l’occasion.

A lire ici


Protocole d’Accord pour l’ouverture de l’Antenne Grand Est de l’Institut

c1011e23ebc900473dc9647a743010ceb2380fb5

François Hollande, président de la République, Martin Hirsch, président de l’Institut de l’Engagement, et Mathieu Klein, président du Conseil départemental de Meurthe-et-Moselle, ont signé le jeudi 10 novembre 2016 le Protocole d’Accord pour l’ouverture de l’Antenne Grand Est de l’Institut de l’Engagement, à Nancy.

Nelly, lauréate de la promotion 2014 était également sur place pour témoigner de son  volontariat de Service Civique et de son accompagnement par l’Institut de l’Engagement. Lire la suite


Université d’Automne de l’Engagement – Promotion 2016

Du 27 au 29 octobre, les lauréats de la Promotion 2016 de l’Institut de l’Engagement ont pu se retrouver pour leur deuxième Université de l’Engagement, à Paris.

Se tenant dans les locaux de l’ESCP Europe, cette Université d’Automne était l’occasion pour les lauréats d’assister à des conférences, ateliers, visites, de partager des moments de vie de promotion et bien sûr de prendre part à la Soirée d’Automne de l’Institut, en présence de nos partenaires. Lire la suite


Université d’Automne de l’Engagement, du 27 au 29 octobre 2016

Les laureats devant ESCP EuropePrès de 300 lauréats de l’Institut de l’Engagement se retrouveront du 27 au 29 octobre dans les locaux de l’ESCP-Europe pour leur l’Université d’Automne de l’Engagement.

Ils dialogueront avec un Ministre, le président de Microsoft ou encore une championne olympique de boxe…, participeront à un forum métier et création d’activité, échangerons avec des professionnels lors d’ateliers et pourront se retrouver entre lauréats. Lire la suite


Les intervenants de l’Université de l’Engagement (Automne 2016)

Découvrez en avant première les intervenants de l’Université d’automne de l’Engagement, qui se tiendra du 27 octobre au 29 octobre à Paris.


Jeudi 27 octobre

14h20 – 15h50

Jean-Philippe Courtois est Vice-président exécutif et Président monde des ventes, du marketing & des opérations de Microsoft. Le périmètre d’intervention de Jean-Philippe Courtois comprend les sphères entreprise et grand public de Microsoft, au sein de 118 pays dans le monde. Dans le cadre de ses fonctions allant du déploiement des services Cloud aux ventes d’appareils numériques, JP Courtois est responsable de la planification stratégique, des opérations au niveau mondial ainsi que de la définition des stratégies de développement des marchés matures comme émergents. JP Courtois, passionné par la transformation numérique des entreprises et organisations, s’attache à faire émerger de nouveaux leviers de croissance, des modalités collaboratives innovantes et des business modèles réinventés.
Face à l’exigence constante des clients et salariés, Jean-Philippe Courtois met particulièrement en avant le déploiement stratégique des services de Cloud intelligent de Microsoft qui constitue un puissant avantage concurrentiel.
JP Courtois était précédemment Président de Microsoft international, où il dirigeait les ventes, le marketing et les services pour toutes les filiales de Microsoft (hors USA et Canada).
Auparavant, il occupait les mêmes fonctions pour la région Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA) en tant que Président de Microsoft EMEA. JP Courtois a été également Corporate Vice-Président du marketing clients au niveau monde, un poste basé au siège américain de Microsoft, à Redmond, dans l’état de Washington.
JP Courtois a rejoint Microsoft en 1984 en qualité d’ingénieur commercial (Channel Sales Representative). Il a ensuite occupé successivement plusieurs rôles de directeur avant d’être promu Directeur général de Microsoft France en 1994.
Jean-Philippe Courtois est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Nice (Skema) et titulaire d’un diplôme d’étude commerciales supérieures (DECS).
En dehors de Microsoft, JP Courtois est administrateur de la société pharmaceutique Astra Zeneca et administrateur au sein de l’ONG Positive Planet dont la mission est, d’aider les femmes et les hommes dans le monde entier, à créer les conditions d’un monde meilleur pour les générations futures.
Plus récemment, il a co-fondé la Fondation « Live for Good », qui a pour but de soutenir de jeunes entrepreneurs sociaux par l’innovation numérique.


Jeudi 27 octobre

19h15 – 20h30

Sarah Ourahmoune découvre la boxe par hasard à l’âge de quatorze ans, en passant devant la salle de boxe d’Aubervilliers. A l’époque, la boxe féminine n’était pas encore autorisée en France. Elle a 17 ans lorsque la fédération française de boxe autorise les combats de boxe féminine et intègre la première Équipe de France. En 1999 Sarah Ourahmoune est sacrée pour la première fois championne de France. Elle poursuit ses études en essayant de les concilier à son nouveau statut de sportive de haut niveau. En 2003, elle décide de mettre sa carrière de sportive entre parenthèses pour intégrer une école d’éducateur spécialisé. Diplômée, elle remonte sur le ring et gagne trois titres de championne d’Europe et cinq nouveaux titres nationaux. Tout en poursuivant ses entraînements, Sarah Ourahmoune accompagne de jeunes handicapés mentaux avant de reprendre des études en communication à Sciences Po Paris. Elle crée une association, Dynamic Boxe, où elle propose des cours de boxe pour femmes avec une halte-garderie.
Sa carrière sportive de haut niveau, ses défis et ses expériences l’ont conduit à intervenir auprès des entreprises : elle transmet et partage son vécu de boxeuse auprès de salariés en entreprise autour de sujets comme la gestion du stress et de l’imprévu, la prise de risque ou l’engagement.
Après une nouvelle parenthèse dans sa carrière de boxeuse et la naissance de sa fille, Sarah Ourahmoune reprend les entraînements, redevient Championne de France en 2015 et 2016, se qualifie pour les JO de Rio où elle décroche une médaille d’argent en août dernier.

Lire la suite


L’Institut a participé à la rentrées des volontaires d’Unis-Cité Bordeaux

Rébecca, directrice de l’antenne Grand Sud Ouest de l’Institut de l’Engagement, était à la mairie de Bordeaux pour présenter l’Institut aux nouveaux volontaires d’Unis-Cité Bordeaux Métropole.

Elle a également pu échanger avec eux sur la notion d’engagement et la valorisation de leur volontariat.


Sophie, lauréate de la promo 2016, à l’honneur sur le site « Créer au féminin »

sophie-deltombe

Sophie, lauréate de la promotion de printemps 2016 de l’Institut de l’Engagement, est à l’honneur sur le site de Créer au féminin !

Créatrice de Destia Design, elle y parle de la création d’espaces originaux et fonctionnels avec une décoration personnalisée à destination de ses clients.

Il y est également question de l’Institut de l’Engagement : Lire la suite


Perlita, de la promo 2016, parle du soutien de l’Institut pour sa formation

la-depeche

Perlita, lauréate de la promotion 2016 de l’Institut de l’Engagement, actuellement en formation à l’école IGS-RH de Toulouse, revient sur le soutien financier dont elle bénéficie de la part de l’Institut pour qu’elle puisse suivre sa scolarité.

Elle en profite également pour revenir sur sa mission de Service Civique.

Vous pouvez lire son interview sur La Dépêche : article


L’Institut au quotidien, comment ça marche ?

Le soutien financier, un autre volet de l’aide apportée aux lauréats
En plus de l’accompagnement individuel et collectif, l’Institut apporte aussi un soutien financier aux lauréats, sous forme de bourses ou de prêts. Les règles d’attribution sont approuvées par le Conseil d’Administration. Cette aide est apportée après étude des situations individuelles. Elle complète les dispositifs existants, sans s’y substituer.

51fef36a-4630-4551-b80c-c4e37faaabdd

Une aide, pour quoi ?
Trois types de soutien financier sont apportés par l’Institut :

  • bourse de scolarité pour contribuer aux frais d’inscription en formation. Plafonnée à 2000€, elle peut dans certains cas être complétée par un prêt d’honneur.
  • bourse de vie mensuelle pour permettre aux lauréats qui suivent une formation de se consacrer pleinement à leurs études. Le montant de la bourse de vie est calculé sur critères sociaux; il est plafonné à 400€ en région et à 500€ en île-de-France.
  • bourse de projet, coup de pouce ciblé pour aider un lauréat à faire avancer son projet de création d’activité : petit investissement, formation ciblée, frais exceptionnels… Le plafond de cette bourse est de 2000€.

Une aide, comment ?

  • Le lauréat formule une demande de bourse auprès de l’Institut, en présentant des justificatifs de sa situation et les raisons qui motivent la demande de bourse.
  • Le chargé d’accompagnement qui suit le lauréat donne un avis concernant cette demande de bourse.
  • Le comité des bourses, composé de la directrice générale, du directeur adjoint et de la responsable de la procédure des bourses, se réunit régulièrement pour étudier les demandes et statuer sur l’attribution ou non d’une bourse ainsi que son montant.

Un nouveau système d’aide se met en place en cette rentrée

  • En partenariat avec l’association Parcours Confiance, dispositif de la Caisse d’Epargne, les lauréats peuvent désormais faire des demandes de prêt.

parcours-confiance

Retour à la newsletter


Clément, de la promotion 2016, parle de son SVE

clement-sve

Clément, lauréat de la promotion de printemps 2016 de l’Institut de l’Engagement, revient sur son expérience en mission de Service Volontaire Européen.

Il parle également de son statut de lauréat de l’Institut de l’Engagement :

« À mon retour en France j’ai été sélectionné par l’Institut de l’Engagement pour démarrer ma propre activité de coaching en langue, et j’ai postulé à plusieurs formations diplômantes pour devenir un véritable professeur de français.

Je suis actuellement en train de réaliser mon projet. »

Retrouvez son parcours : à lire ici