Les intervenants de la 26ème Université de l’Engagement – Autrans 2018

Découvrez les intervenants de la 26ème Université de l’Engagement (du 26 juin au 1er juillet à Autrans), intégration pour les lauréats de la promotion de printemps 2018.


Mardi 26 Juin
20h30 – 22h00

Après des études d’ingénieur (Polytechnique, Corps des Ponts), Claire de Mazancourt exerce ses fonctions au Ministère de l’Equipement, au sein de la Direction de la Construction puis de la Direction des Routes. Elle participe ensuite à la construction du Secrétariat Général du Ministère, au sein duquel elle assure la tutelle des écoles du ministère et la gestion des cadres dirigeants.
En 2007 elle devient directrice de la stratégie de Météo-France.
En septembre 2010, elle rejoint Martin Hirsch qui la charge de concevoir ce qui est aujourd’hui l’Institut de l’Engagement, qu’elle dirige depuis sa création..

Après des études à l’Université François Rabelais de Tours, à Sciences Po Paris et à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Marc Germanangue a enseigné pendant 20 ans les relations internationales et les questions européennes, à Sciences Po, à l’Université Paris 1 et dans les programmes de plusieurs universités américaines à Paris (Stanford, Tufts, etc.).
Il a dirigé une collection universitaire aux éditions Hachette et une collection de manuels d’éducation civique collège aux éditions Belin. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages pour enfant dont « Le Vent Colère » aux éditions Actes Sud et, à quatre mains avec le champion de tennis en fauteuil roulant Michaël Jérémiasz, du livre « Tant d’histoires pour un fauteuil » aux éditions Michel Lafon.
En 2014, il a rejoint l’Institut de l’Engagement comme directeur pédagogique, il cumule aujourd’hui cette fonction et celle de directeur général adjoint de l’Institut.


Mercredi 27 Juin
20h30 – 22h30

Réalisatrice née à Paris en 1976. Après des études de droits, Anna Pitoun crée en 2003 avec Valérie Mitteaux le collectif Caravane Films, qui s’investit dans une réflexion sur le caractère social et politique du cinéma documentaire. Anna Pitoun réalise Pologne aller-retour, produit par Caravane Films (2012) et Smaïn, Cité Picasso (2011), produit par l’INA, Vosges Télévisions, avec la participation de l’acsé, Prix Étoile de la Scam 2012. Elle travaille aujourd’hui à la réalisation d’un film sur le reporter de guerre Patrick Chauvel.

Ancienne journaliste, née à Épinal, Valérie Mitteaux réalise en 2011, le documentaire Fille ou garçon, mon sexe n’est pas mon genre, coproduit par ARTE, sorti en octobre 2011 en France et en Allemagne. Elle réalise en 2014 Le Baiser de Marseille, un film sur le coming-out homophobe français, et Dreamocracy (version française L’Académie), filmé au Portugal en collaboration avec Raquel Freire, sur les mouvements sociaux sortie en 2015. Depuis 8, avenue Lénine, elle a développé deux nouveaux projets, l’un sur le concept de soumission féminine, et un autre sur l’alliance parlementaire de gauche au Portugal qui dit non à l’austérité.

Lire la suite


Julicia, Lauréate de la promotion printemps 2018, à l’honneur sur le site Ladepeche.fr

Ladepeche.fr, met à l’honneur Julicia, lauréate de la promotion printemps 2018 et reviens sur sa mission de service civique ainsi que sur son projet d’avenir. Elle entrera prochainement à l’Institut Médico Educatif Saint Jean dans le but de devenir éducatrice spécialisée.

Lire la suite


Candice, de la promotion printemps 2018, à l’honneur sur le site laNouvelleRépublique.fr

Le site laNouvelleRépublique.fr raconte la mission de Candice en Bolivie où elle est actuellement en service civique jusqu’en Août 2018.

Lire la suite


Nogeye, de la promo Printemps 2016, à l’honneur sur le site Ze-AfricaNews.com

Le profil engagé de Nogeye a été une force durant son service civique et reconnu par l’Institut de l’Engagement mais pas seulement. Elle est, aujourd’hui encore, mise à l’honneur pour son parcours inspirant et son engagement sans limite.

Lire la suite


Thomas, Lauréat de la promotion automne 2017, à l’honneur sur le site Ladepeche.fr

Passioné depuis l’âge de 10 ans par le secourisme, Thomas, nous parle de sa passion et de ses projets d’avenir. Il mentionne aussi sa récente expérience en Tunisie avec l’Institut de l’Engagement.

Lire la suite


Marie, de la promotion printemps 2017, à l’honneur sur le site Urbaliste.fr

Marie, revient sur son expérience de service civique sur le site Urbaliste.fr et elle n’oublie pas de faire mention de l’Institut de l’Engagement.

Lire la suite


Phénicie, de la promotion automne 2016, à l’honneur sur le site France Volontaires

Phénicie, toujours très engagée, était présente au forum national pour une politique de développement renouvelée (sous l’égide du CNDSI) et a participé à un atelier sur l’engagement citoyen.

Lire la suite


Article sur l’Institut de l’Engagement dans Le Monde

Retrouvez l’article du Monde (Le Monde / Le Monde Campus) sur l’Institut de l’Engagement : de la création de l’association à son actualité avec les jurys de la session de printemps 2018, découvrez son histoire, ses missions et les lauréats.

« Dans notre système français cadenassé, si un jeune rate une marche, ou s’il ne suit pas le parcours tel qu’il est balisé, il risque de rencontrer des barrières pour se construire un avenir à la hauteur de son potentiel », constate Martin Hirsch, président de l’Institut de l’Engagement.
L’originalité n’étant pas de décrire les cadenas, mais de dénicher les clés pour les ouvrir. L’Institut de l’engagement accompagne tout type de profil dans tout type de projet, « du bac – 5 au bac + 8, à condition que le projet soit d’avenir », précise Claire de Mazancourt, Directrice Générale de l’Institut de l’Engagement.

Découvrez l’article : lire


Lucie, de la promotion automne 2016, à l’honneur sur le site Le Monde Campus

Lucie Cordani témoignait de son expérience lors des conférences O21/s’orienter au 21esiècle, à Bordeaux, les 2 et 3 mars 2018.

Lire la suite


Clément, de la promotion 2016, à l’honneur sur le site l’Etudiant

Clément raconte ses expériences à l’étranger avec Erasmus+ dans un premier temps en Espagne en tant qu’étudiant puis en Macédoine en tant que volontaire européen.

Lire la suite