Taxe d’apprentissage

p1040157


Attribuer la taxe d’apprentissage à l’Institut de l’Engagement en 2017, c’est aider plus de 1700 jeunes qui se sont engagés dans un volontariat et qui y ont fait la preuve de leur potentiel à mener à bien leur projet d’avenir.

Comment verser la taxe d’apprentissage à l’Institut de l’Engagement ?

La taxe d’apprentissage est le seul impôt dont vous pouvez choisir les bénéficiaires.

Le versement se fait par l’intermédiaire de votre organisme collecteur. L’Institut est reconnu comme organisme agissant au plan national pour la promotion de la formation technologique et professionnelle initiale et des métiers par Arrêté du 12 décembre 2016 fixant la liste nationale des organismes habilités à percevoir des financements de la taxe d’apprentissage). L’Institut de l’Engagement peut percevoir de la taxe d’apprentissage au titre du hors quota. Nous n’avons donc pas de numéro UAI mais sommes dans la liste des activités complémentaires.

La taxe d’apprentissage en clair, c’est :

*Habilitation sur la liste nationale en tant qu’organisme agissant au plan national pour la promotion de la formation technologique et professionnelle initiale et des métiers.

Déclaration de la taxe d’apprentissage à l’Institut de l’Engagement : la marche à suivre.

Complétez le formulaire de déclaration avec les informations suivantes :

  • le montant du versement
  • le nom de l’Institut de l’Engagement (115, boulevard Richard Lenoir, 75011 Paris) en tant que bénéficiaire
  • vous pouvez ensuite nous en adresser une copie afin que nous soyons informés de vos intentions et pour que nous puissions nous assurer que votre demande a bien été respectée par votre organisme collecteur.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter : institut@engagement.fr

————————————————————————————

Grâce à  la taxe d’apprentissage, nous avons accompagné depuis 2012 plus de 1700 jeunes pour lesquels nous avons organisé:

  • Des entretiens de conseil et d’orientation pendant lesquels des jeunes de tous horizons ont présenté leur projet à des professionnels issus du milieu associatif, du milieu de l’enseignement et du milieu de l’entreprise, et ont recueilli leurs conseils.
  • Des forums compétences et métiers pour leur permettre de rencontrer des professionnels, autour de domaines de compétences partagés.
  • Des journées de conférence qui leur ont permis de débattre avec une ministre, des dirigeants d’entreprises d’envergure mondiale, des créateurs d’entreprises, des responsable associatifs, des professeurs et chercheurs, …
  • Des ateliers qui leur ont donné des clés pour le succès de leur projet : préparation à la recherche d’emploi, formation à la gestion d’un projet de création d’activité, techniques de prise de parole en public, etc

ta-2016