Que fait l’Institut pour ses lauréats ?


Le monument_c_les laureats

L’Institut de l’Engagement vous permet, selon votre projet :

  • D’intégrer une des écoles partenaires et de bénéficier d’un soutien pendant votre scolarité
  • D’être accompagné dans votre recherche d’emploi
  • D’être appuyé dans votre création d’activité (entreprise, association…)

Vous participerez aux Universités de l’Engagement de l’Institut : conférences données par des personnalités, ateliers pour travailler sur votre projet, rencontres entre lauréats animés par les mêmes valeurs que vous.

Un parrain vous conseillera et vous accompagnera dans votre projet. Vous serez en contact avec nos partenaires, qui souhaitent valoriser votre engagement.

Les lauréats de l’Institut peuvent recevoir, en complément des dispositifs existants et après étude de leur situation personnelle, une bourse d’études ou de projet directement financée par l’Institut ou ses partenaires.


Concrètement, comment se passe l’accompagnement à l’Institut ?


  • La filière formation

Cette filière accueille les lauréats qui souhaitent, après leur Service Civique, reprendre ou poursuivre une formation.

L’Institut :

– ouvre aux lauréats des voies d’accès spécifiques vers ses établissements partenaires

– attribue des bourses en fonction de la situation de chacun, en complément des dispositifs existants, que le lauréat mène une formation dans un établissement partenaire ou non

– aide ses lauréats à trouver des stages si c’est nécessaire pour leur scolarité.

Comment ?

Dès l’admission à l’Institut, nous prenons contact avec chaque lauréat pour faire le point sur les démarches effectuées ou à effectuer pour mener à bien le projet de formation et sur les procédures d’inscription en cours.

Les écoles partenaires de l’Institut ouvrent aux lauréats des procédures simplifiées en leur permettant le plus souvent d’accéder directement aux épreuves orales ou aux entretiens d’admission, sans avoir à passer les épreuves écrites. L’Institut examine avec chaque lauréat quelles écoles partenaires peuvent l’aider à mener à bien son projet. Ces écoles étudient les dossiers transmis par l’Institut et peuvent soit convoquer le lauréat pour des épreuves orales ou des entretiens, soit l’aider à se réorienter vers une formation mieux adaptée à son projet.

C’est à l’issue de ces oraux ou entretiens que sera décidée l’admission au sein de ces écoles.

À titre d’exemple,  ces procédures simplifiées ont permis à des lauréats de l’Institut en 2012 et 2013 d’intégrer des Instituts d’Etudes Politiques, des écoles de commerce, des écoles de communication, des universités (y compris en master), des Instituts du Travail Social (formations de moniteur éducateur et éducateur spécialisé), etc. La liste des écoles partenaires et la description des formations proposées est accessible sur ce site.

Les demandes de bourse sont recueillies par l’Institut courant septembre. Chaque lauréat est invité à remplir un questionnaire qui lui permet de préciser ses ressources et ses besoins. Les bourses peuvent porter sur les frais de formation et sur les frais de vie. Elles ne dépendent pas de l’établissement au sein duquel est effectuée la formation. Ces bourses sont plafonnées et viennent compléter les dispositifs existants. Les décisions d’attribution des bourses sont prises courant septembre. Les bourses sont versées sur justificatifs.


  • La filière projet professionnel 

Cette filière accueille les lauréats qui souhaitent, après leur Service Civique, entrer dans le monde professionnel. Elle apporte à ses lauréats :

– des conseils sur leur projet professionnel et une aide à l’orientation si nécessaire

– un accompagnement à la recherche d’emploi

– des contacts privilégiés avec des entreprises partenaires.

Comment ?

Dès l’admission à l’Institut, chaque lauréat est contacté par l’Institut pour étudier son projet et sa faisabilité en fonction de son parcours. L’Institut peut aider ses lauréats à s’orienter, à préciser ou orienter leur projet, mais le projet reste celui du lauréat, qui en est maître. Les lauréats bénéficient, notamment grâce aux partenaires de l’Institut, d’un appui méthodologique pour leur recherche d’emploi : travail sur la présentation des compétences et amélioration du CV, préparation aux entretiens, conseils sur la recherche d’offres d’emploi… Cet appui pourra être collectif dans le cadre d’ateliers, ou individuel.

 Les lauréats sont informés sur les partenaires de l’Institut susceptibles d’offrir des emplois compatibles avec leur projet. En accord avec chacun, l’Institut transmettra les candidatures des lauréats intéressés. Ces candidatures seront étudiées par les partenaires, qui pourront convier les lauréats pour des entretiens.

Les lauréats sont ainsi appuyés dans l’ensemble de leur démarche. Ils restent cependant les premiers responsables de leur projet, doivent rester proactifs et doivent, s’ils souhaitent être ainsi appuyés, informer régulièrement l’Institut de leurs démarches. Une fois en poste, ils continuent à bénéficier des conseils et contacts de l’Institut.


  • La filière création d’activité

Cette filière accueille les lauréats qui souhaitent, après leur Service Civique, créer une entreprise, une association, ou une activité. L’Institut les accompagne quel que soit le niveau d’avancement de leur projet et le domaine d’intervention. Il apporte à ses lauréats :

– des conseils sur les actions à mener et les objectifs à atteindre sur l’année

– un soutien méthodologique sur la création d’activité

– la mise en contact avec des partenaires spécialisés qui apporteront leurs compétences, en fonction de l’avancement du projet

– des bourses ciblées en fonction des besoins du projet.

Comment ?

Après l’admission à l’Institut, les lauréats bénéficient d’un premier diagnostic de leur projet. Ce diagnostic permet de préciser les objectifs du projet, les moyens et contraintes pour le mener à bien. Cette première étape permettra de déterminer des objectifs à atteindre sur l’année et de placer les jalons de l’accompagnement qui sera apporté.

Lors des Universités de l’Engagement mais aussi en fonction du projet, les lauréats bénéficient d’outils méthodologiques autour de la création et de la gestion de projet. Au fur et à mesure de l’avancement du projet pourront émerger des besoins de financement spécifiques, par exemple pour aider à financer une formation, pour couvrir des frais d’études spécifiques, pour de premiers investissements… Ces besoins pourront faire l’objet d’une demande de bourse auprès de l’Institut. Ces demandes de bourse devront être présentées de façon argumentée. Les bourses seront accordées par l’Institut au vu de justificatifs.

Au fil de l’avancement du projet, les lauréats pourront aussi être mis en relation, en fonction de leurs besoins, avec des partenaires de l’Institut spécialisés dans l’aide à la création d’activité. 


  •  Pour chacun, un parrain

Quel que soit son projet, chaque lauréat peut avoir besoin de conseils pour faire un choix, pour se conforter dans une décision ou pour s’ouvrir sur des horizons qu’il connaît mal, pour prendre du recul, pour identifier ses points forts et savoir comment surmonter ses points faibles…

Le rôle du parrain est de soutenir et d’accompagner son filleul dans le parcours qu’il a choisi, en tenant compte de sa personnalité, de ses qualités, de ses faiblesses.

Le parrain aide son filleul à construire solidement son projet et à identifier les moyens pour le rendre réalisable ; il l’accompagne dans le début de son parcours, par des conseils, par des mises en relation et en le faisant bénéficier de son expérience et de son réseau. Il peut par exemple l’aider dans le choix de ses options ou dans sa recherche de stage s’il est en études, l’accompagner dans sa recherche d’emploi, lui donner des conseils pour lancer son activité…

Comment ?

L’Institut fait appel à ses partenaires pour mobiliser des parrains partout en France. Ces parrains sont des professionnels qui ont accepté de consacrer du temps à accompagner des lauréats. L’Institut se charge d’identifier pour chaque lauréat un parrain qui pourra l’accompagner.

Le plus souvent, l’Institut privilégiera la proximité géographique (sans négliger les possibilités ouvertes par Skype); nous tenons aussi compte du type de projet porté par le lauréat. Certains lauréats peuvent aussi souhaiter être accompagnés par une personne qu’ils ont repérée comme pouvant leur apporter beaucoup dans le cadre de leur projet. L’Institut peut prendre contact avec ces personnes pour leur expliquer le cadre dans lequel se déroule le parrainage.

Parrains et filleuls sont mis en relation au premier trimestre (septembre-novembre). Chaque lauréat reçoit les coordonnées de son parrain et doit le contacter. Le parrain et le lauréat définissent ensemble les objectifs et les modalités de leurs échanges. Ils s’engagent à échanger au moins une fois par mois et à élaborer une fiche de suivi de leurs rencontres.

En cas de difficulté, l’Institut est là pour répondre aux questions et essayer de trouver des solutions. Le parrainage est un appui et un soutien pour le lauréat dans son projet, c’est aussi une aventure humaine.


Forum Injep Promotion 2015 1

  • Pour tous les lauréats, un tronc commun : ateliers, visites, conférences

L’Institut de l’Engagement propose à ses lauréats des Universités de l’Engagement qui leur permettent de participer à des conférences, des ateliers, des rencontres. Il est vivement recommandé aux lauréats de participer à ces Universités de l’Engagement, qui leur apportent des clés utiles pour leurs projets et qui leur permettent de nouer un réseau avec les personnalités présentes ainsi qu’avec les autres lauréats.

La première permet de réunir toute la promotion pendant une semaine. D’autres sont organisés dans le courant de l’année, sur des courtes durées (un ou deux jours), au niveau national ou régional.

Durant ces Universités de l’Engagement, les lauréats assistent à des conférences assurées par des personnalités issues des mondes économique, scientifique, politique… Des ateliers thématiques leur permettent d’acquérir des compétences, des méthodes, des connaissances qui leur seront utiles dans leur projet : animation de réunion, négociation, communication, méthodes pour une recherche d’emploi plus efficace, connaissance du travail social, connaissance de l’entrepreneuriat…

Les Universités de l’Engagement comportent aussi des temps d’échanges et de rencontres entre les lauréats, qui leur permettent de parler de leur expérience de Service Civique et de confronter leurs visions de l’engagement. Elles vont leur permettre également, de s’entraider, de transmettre et partager entre eux, leurs passions et leurs compétences, de sorte de créer un esprit et une dynamique de promotion.

Comment ?

La première Université de l’Engagement se déroule fin juillet pour les lauréats de la promotion de printemps ou en janvier pour les lauréats de la promotion d’automne et dure une semaine. Pour tous ces événements, les frais sont pris en charge par l’Institut. Les ateliers thématiques sont organisés de façon à répondre à la diversité des projets des lauréats. Certains ateliers sont ciblés vers des types de projets spécifiques, d’autres peuvent s’adresser à tous les lauréats.

L’Institut peut délivrer aux participants des attestations qui leur permettront de justifier leur absence dans leur emploi ou leur formation. L’équipe de l’Institut peut prendre directement contact avec un employeur ou un responsable de formation pour expliquer ce que sont les Universités de l’Engagement et permettre au lauréat d’avoir une autorisation d’absence.