Emilie, lauréate 2016, dans Le Parisien

Emilie - Gilet Bleu

Emilie, lauréate de la session de printemps 2016 de l’Institut de l’Engagement, est à l’honneur dans Le Parisien :

« Un sourire désarmant, une énergie communicative, mais aussi une candeur mal camouflée sous l’assurance qu’Emilie se découvre depuis 6 mois. Depuis qu’elle a reçu le fameux gilet bleu qui fait d’elle une « Volontaire du Service civique ». »

Après son Service Civique, elle va donc pouvoir bénéficier de l’accompagnement de l’Institut de l’Engagement sur son projet d’avenir.

Article à découvrir ici : lire l’article

Martin Hirsch, revient sur le Service Civique et l’Institut de l’Engagement

Martin Hirsch, président de l’Institut de l’Engagement, parle du dispositif du Service Civique et de l’après Service Civique, avec l’Institut de l’Engagement.

Via Europe 1


Martin Hirsch : « le service civique est… par Europe1fr

La Fondation Antoine de Saint-Exupéry parle de l’Institut

Découvrez le reportage du journal télévisé France 3 – Paris Ile-de-France, consacré à la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse et à son soutien aux deux initiatives de La France s’engage : l’Institut de l’Engagement et Le Labo des Histoires.
Nicolas Delsalle, Secrétaire Générale de la Fondation, parle du partenariat entre l’Institut de l’Engagement et la Fondation Antoine de Saint-Exupéry pour la Jeunesse.

A partir de 04:40.

Inauguration de la première antenne régionale de l’Institut du Service Civique

Ce 8 juin 2015 a eu lieu l’inauguration de l’antenne de l’Institut à Grenoble, en présence de Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Jack Queyranne, président de la Région Rhône-Alpes, Christophe Ferrari, président de la Métropole Grenobloise et Martin Hirsch , président de l’Institut du Service Civique,  Cette cérémonie a été l’occasion de réunir, autour de quatre temps forts, élus, partenaires et futurs partenaires de l’Institut du Service Civique en Rhône-Alpes ainsi que des lauréats des 4 premières promotions de l’Institut. Était aussi présente la Fondation Bettencourt Schueller, pour témoigner de son soutien à l’Institut.

Cette inauguration a permis à l’Institut de rassembler autour de ses valeurs élus et jeunes engagés, universités et entreprises, grandes écoles et associations…

Plus CDM OK2

Un nouveau partenariat avec la ville d’Anglet

Convention Anglet 1

Le jeudi 12 mars Claude Olive, maire d’Anglet s’est engagé pour le Service Civique et l’après Service Civique en signant une convention avec Claire de Mazancourt, directrice de l’Institut du Service Civique et Anne-Laure Fages-Plantier, directrice régionale d’Unis-Cité.

Il s’agit là du 1er partenariat de l’Institut du Service Civique avec une commune de France.

Au travers de cette convention, la ville d’Anglet fera bénéficier les lauréats de l’Institut du Service Civique de réductions tarifaires au même titre que les étudiants, notamment pour les transports en commun et s’engage également à verser une subvention à hauteur de 2000€ à certains lauréats. La ville s’engage à faciliter l’intégration en emploi, apprentissage ou en stage des lauréats dans les services de la ville et ses satellites. De plus la ville participera à la sélection des jeunes en vue de leur admission à l’Institut du Service Civique.

Martin Hirsch a salué l’initiative angloye : « Cinq ans après la création du Service Civique, quasiment jour pour jour, la Ville d’Anglet s’engage … Davantage de collectivités locales peuvent s’impliquer et je me réjouis qu’Anglet puisse le faire aussi, définir des missions avec les volontaires en Service Civique et faire le maximum pour l’après Service Civique avec l’Institut du Service Civique ».

Espérons que cette signature soit la première de nombreuses avec de petites et grandes collectivités territoriales.

SCIENCES PO OUVRE SES PARCOURS DE FORMATION DE NIVEAU MASTER AUX LAUREATS

Sciences Po et l’Institut du Service Civique ont signé le 6 février, un partenariat afin d’offrir aux lauréats de l’Institut du Service Civique la possibilité d’intégrer un master de Sciences Po.

Ce partenariat coïncide avec une nouvelle étape du développement de l’Institut du Service Civique.L’Institut du Service Civique, labellisé «chantier présidentiel » du programme « La France s’engage » par le président de la République, accueillera en 2015 son millième lauréat. Sa première antenne régionale vient d’être créée, à Grenoble, pour déployer les actions de l’Institut dans une grande région Sud-Est. La promotion 2015, dont le recrutement sera lancé ce 10 février, accueillera 400 nouveaux lauréats.

Pour Martin Hirsch, président de l’Institut du Service Civique, « Ce partenariat permettra à des lauréats de bénéficier d’un enseignement d’excellence dans un établissement prestigieux. Ainsi, l’Institut du Service Civique, avec Sciences Po, formera une nouvelle génération de responsables éclairés porteurs des valeurs d’engagement et de citoyenneté.»

Sciences Po avec son école urbaine, celles de droit, de communication, de journalisme, d’affaires internationales, d’affaires publiques, et la création, d’ici 2016, d’une école des métiers de l’entreprise, Sciences Po propose une offre de second cycle très riche.

[Conformément à ses missions de service public, Sciences Po entend demeurer pionnier en matière de responsabilité sociale.] Au-delà de la consolidation du dispositif des « Conventions Education Prioritaire », Sciences Po souhaite poursuivre son ouverture à de nouveaux profils d’étudiants, notamment au niveau du recrutement en Master. « Nous sommes très attachés à la diversité de notre corps étudiant. Avec l’Institut du Service Civique, nous partageons un certain nombre de valeurs, notamment l’idée que les résultats académiques ne suffisent pas toujours pour identifier les profils prometteurs. Les lauréats de l’Institut du Service Civique, qui ont fait preuve de qualités remarquables et d’engagement lors de leur Service Civique, ont toute leur place au sein de Sciences Po » précise Frédéric Mion, directeur de Sciences Po.

Pour intégrer Sciences Po, les lauréats de l’Institut du Service Civique doivent être titulaires d’un diplôme de premier cycle et remplir un dossier de candidature présentant leur parcours académique et extra-scolaire. Les candidats éligibles seront déclarés admissibles et passeront un oral d’admission devant une commission composée de deux membres de Sciences Po.

Sciences Po ISC Annonce 1