Fonctionnement


L’Institut de l’Engagement est une association loi 1901 qui s’appuie à 90% sur des fonds privés (dons, mécénat).

La Fondation pour l’Institut De l’Engagement, créée sous l’égide de la Fondation Agir Contre l’Exclusion, a pour objet le soutien de l’Institut de l’Engagement.
Les dons à la fondation FIDELE sous égide de FACE sont déductibles des impôts au titre des dons aux fondations reconnues d’utilité publique à hauteur de 66% pour l’impôt sur le revenu et de 75% pour l’impôt sur la fortune.

Pour soutenir financièrement l’Institut de l’Engagement, vous pouvez :

  • compléter directement notre formulaire en ligne
  • Adresser un chèque à l’ordre de « FIDELE sous égide de FACE » à l’adresse suivante : Institut de l’Engagement, 115 boulevard Richard Lenoir, 75011 Paris

L’Institut de l’Engagement est agréé pour percevoir la taxe d’apprentissage, au titre des activités complémentaires.

Avant l’admission des lauréats : l’Institut de l’Engagement s’appuie sur le réseau du Service Civique

L’Institut de l’Engagement travaille avec l’Agence du Service Civique, les délégués territoriaux du Service Civique et les organismes d’accueil des volontaires pendant leur Service Civique, pour les informer et informer les volontaires sur le dispositif de valorisation proposé par l’Institut de l’Engagement.

L’admission des lauréats : elle est conçue et mise en œuvre avec tous les partenaires de l’Institut

La procédure d’admission à l’Institut de l’Engagement est une procédure conçue et mise en œuvre avec l’ensemble des partenaires de l’Institut. Ceux-ci participent à l’élaboration du dossier, à la définition des critères d’évaluation, à l’examen des dossiers écrits et aux jurys d’entretien oral.

L’admission se fait à l’issue d’une procédure en 2 phases :

  • un dossier de candidature, rempli en ligne sur le site de l’Institut,
  • un entretien oral.

Ce sont le contenu du dossier et la composition des jurys qui font l’originalité du dispositif mis en place par l’Institut de l’Engagement.

Le dossier de candidature
Le dossier de candidature est composé d’une partie à la charge du candidat. Le candidat y parle de sa personnalité, de son Service Civique et de son évolution pendant cette période d’engagement, de son projet d’avenir.
Cette première partie du dossier est complétée par un avis donné par le tuteur qui a suivi le candidat pendant toute la durée de son Service Civique (6 à 12 mois). Cet avis porte sur les compétences révélées par le candidat pendant son Service Civique ainsi que sur les atouts du candidat et les difficultés qu’il pourrait rencontrer pour réaliser son projet. Cet avis est illustré par des exemples.
Le dossier est enfin complété par un avis d’un témoin proposé par le candidat. Ce témoin, comme le tuteur, parlera des qualités du candidat et de son projet.

L’ensemble est lu par trois examinateurs, issus du milieu associatif, de l’enseignement et du monde de l’entreprise. Ce sont les regards croisés de ces trois examinateurs qui permettent de déterminer les candidats qui seront reçus en entretien oral.

L’entretien
Enfin, l’admission est décidée à l’issue d’un entretien devant au moins trois personnes, là encore issues des trois « mondes » de partenaires de l’Institut de l’Engagement : milieu associatif, milieu de l’enseignement, milieu de l’entreprise.

Les compétences croisées des membres du jury permettent d’éclairer la personnalité du candidat et de mieux évaluer son potentiel et sa capacité à mener à bien son projet.
Elles permettent aussi au candidat de poser des questions et de recueillir des informations qui peuvent l’aider à préciser ou ouvrir son projet.

Après l’admission : un séminaire d’intégration, l’orientation vers les écoles et entreprises partenaires, un parrainage.

Après l’admission, les lauréats sont réunis lors d’un séminaire qui leur permet de faire connaissance entre eux et de créer une « promotion ».

Chaque lauréat est orienté en fonction de son projet vers les partenaires de l’Institut qui pourront l’aider à mener à bien son projet.
Chaque lauréat est mis en contact avec un parrain qui l’aidera au besoin à préciser son projet et à faire ses premiers pas dans son nouveau parcours.

Au cours de l’année, les lauréats sont conviés à plusieurs séminaires et conférences sur les grands enjeux du monde contemporain qui leur permettent de se retrouver et de partager leurs connaissances et compétences.