Partager sur Facebook Bookmark and Share

Une lauréate, un projet

Pour Sandy Courjal, 26 ans, le commerce équitable permet de placer l’homme au cœur des échanges. Après un BTS en Commerce international qui ne répondait pas à toutes ses attentes, Sandy est partie à l’étranger pendant 1 an et demi. Elle a finalement repris ses études avec un DESS Commerce Equitable et Economie Sociale et Solidaire.

Dans le cadre de l’association étudiante « Cultivons l’éthique », liée au DEES, Sandy a fait un service civique de 6 mois. Elle a ainsi pu développer les actions menées par l’association (marché de Noël, soirée débats, etc.) et travailler en liens étroits avec des partenaires, dont l’association Madagascar Solidev, qui commercialise de l’artisanat issu d’une coopérative de femmes de pêcheurs et de marins sur la côte Est de Madagascar.

Envoyée en mission pendant 2 mois au sein de cette coopérative pour travailler sur le coût de production de produits et sur la conception d’outils de communication, Sandy a réalisé un travail préparatoire pour la mise en place de ce qui est devenu son projet au sein de l’Institut du Service Civique : un programme de restructuration visant à favoriser l’autonomie des femmes et de la coopérative Kovapamina en les professionnalisant.
Les femmes qui travaillent au sein de la coopérative ayant fait la demande d’un accompagnement sur place, Sandy a décidé de s’y rendre et construit sa mission dans le cadre d’un Volontariat de Solidarité Internationale. L’Institut du Service Civique accompagne financièrement le projet.

Sandy est maintenant prête à s’envoler pour Madagascar et rejoindra le 12 mars 2013 la coopérative à Toamasina (Est de Madagascar).