Partager sur Facebook Bookmark and Share

Un Instant pour Entreprendre

Réunion IPE / Institut de l’engagement : au croisement des perspectives

Mardi 25 avril, un passant jetant un coup d’œil par la fenêtre de la salle du Cercle à Serris aurait pu s’étonner d’observer cette cinquantaine de personnes hétéroclites, tous âges confondus et attentifs aux gesticulations animées de ses deux conférenciers Stéphane Torrent et Marc Germanangue. Le projet qu’ils présentent et qui les rend aussi « illuminés » explique parfaitement la présence de ces dix jeunes lauréats de l’Institut de l’Engagement et de tous ces entrepreneurs. Enjeu de cette réunion : comment le réseau d’entrepreneurs Seine et Marnais IPE77 (club clients du groupe AG2RLAMONDIALE) peut-il participer à l’action de l’Institut de l’Engagement auprès de jeunes déterminés à créer leur entreprise ?

L’Institut de l’Engagement (IE) repère des jeunes ayant démontré leur potentiel pendant leur service civique et les accompagne selon leur projet vers un parcours de formation professionnelle ou de création d’activité. Parmi ces jeunes, tous les profils sont représentés, quel que soit le niveau d’études, la zone géographique, origine sociale et aspiration pour le futur. Ce creuset de diversité contribue pleinement à abolir les clivages idéologiques et les stéréotypes communs. Si les milieux associatifs, publics et celui des grandes entreprises sont très représentés au sein de l’IE, le secteur des TPE/PME est un peu moins présent. Pourtant il est certain que ce monde dont la réalité est parfois déformée regorge d’opportunités de recrutement, de réseau et de soutien pour les jeunes de l’IE. Réciproquement, ces jeunes peuvent eux-mêmes apporter un regard neuf et du dynamisme à une entreprise. Développer les liens entre l’IE et les petites entreprises est donc un enjeu majeur.

Dès cet enjeu cerné par Marc et Stéphane, la conférence devient réunion participative et tous les membres, lauréats, entrepreneurs ou personnes désireuses d’agir sont sollicités pour imaginer des solutions. Des idées apparaissent progressivement dont voici quelques pistes :

  • Faire parrainer des lauréats par des entrepreneurs pour créer des liens
  • Verser la taxe d’apprentissage des entreprises à l’IE
  • Créer une base de réseau pour faciliter les échanges
  • Proposer des stages d’immersion de quelques jours dans les entreprises aux lauréats pour les confronter au quotidien des entrepreneurs

Dès lors, le cocktail convivial proposé après cette réunion voit émerger de multiples discussions constructives autour de ce projet, entrepreneurs et lauréats échangeant sur leurs expériences personnelles. Si les grandes thématiques restent encore à explorer et à mettre en pratique, cette initiative semble sur la bonne voie grâce à l’enthousiasme des participants !

Article de Salomé Torrent

Retour à la newsletter