Newsletter #23 – l’Institut y était

L’engagement est dans le pré, grâce à Gaétan, ancien lauréat

A l’invitation de Gaétan, lauréat de la Promotion d’automne 2016, apprenti à la DRAAF Grand Est dans le cadre de son DEJEPS et organisateur de la Rencontre nationale du réseau des écoresponsables des lycées agricoles à Luvigny, dans les Vosges, l’équipe Grand Est de l’Institut de l’Engagement a animé un atelier sur l’engagement pour un groupe de 150 lycéens et étudiants de l’enseignement agricole français et une délégation marocaine. La notion d’engagement s’est retrouvée au cœur des discussions : comme le disait si justement une des lycéennes présentes, « On s’est rendu compte qu’il n’y a pas de petits ou de grands engagements, l’engagement est quelque chose qui fait sens pour soi, puis dirigé vers les autres ».

Retour à la newsletter

Newsletter #23 – Actu

A Grenoble, l’Institut de l’Engagement ouvre les chakras pour co-construire 2019

L’Antenne Grand Sud-Est de l’Institut de l’Engagement a organisé le 22 janvier un Temps Partenaires & Lauréats  à Grenoble : l’occasion de commencer l’année avec le sourire, grâce à une séance de “yoga du rire”, proposée par Frédérique Teyrasse, qui a déjà animé un atelier similaire lors de l’Université de l’Engagement à Autrans en 2016. Une quarantaine de partenaires, bénévoles et lauréats étaient réunis pour proposer des actions sur le territoire pour l’année à venir. Des groupes de travail ont notamment été créés pour poursuivre la réflexion dans l’année autour de plusieurs sujets, par exemple : comment renforcer encore l’action en direction des jeunes qui candidatent à l’Institut de l’Engagement et les activités proposées lors de la prochaine Université de l’Engagement à Autrans…

Retour à la newsletter

Newsletter #23 – Actu

Les lauréats “grand débattent” lors de l’Université de l’Engagement de La Rochelle

Le “Grand débat” organisé par l’Institut de l’Engagement avec ses lauréats s’est déroulé en trois temps. Dans un premier temps, les lauréats ont précisé les règles qui permettraient au débat d’être fructueux : prises de parole courtes, respect de la parole de l’autre et de ses opinions… puis ils ont identifié les thèmes sur lesquels ils souhaitaient travailler.

Dans un deuxième temps, les lauréats ont travaillé en ateliers sur les thèmes identifiés. Une seule consigne : ne pas se contenter de prises de position générales mais aboutir à des propositions ou des questions aux ministres.

Le troisième temps s’est déroulé en présence d’Emmanuelle Wargon, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la transition écologique et solidaire et Gabriel Attal, Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse. Les lauréats ont présenté leurs propositions. Par exemple : représentation des citoyens par des citoyens tirés au sort, qui complèteraient les assemblées d’élus (ces citoyens seraient formés, l’indépendance et la qualité de leur formation serait garantie par un collège de “sages”), organisation dans les écoles de journées de formation aux gestes écologiques ouvertes aux parents, harmonisation des systèmes de tri des déchets, formation des enseignants pour une évolution de leur métier compte-tenu des possibilités offertes par les nouvelles technologies, etc.

Retrouvez les contenus de l’Université de l’Engagement organisée à La Rochelle sur universite.engagement.fr

Retour au newsletter