Les intervenants de l’Université de l’Engagement – Hiver 2018- Marseille

Découvrez les intervenants de l’Université de l’Engagement – Hiver 2018 (du 26 au 28 Janvier à Marseille), pour les lauréats de la promotion d’automne 2016 et printemps 2017.


Vendredi 26 Janvier
14h00 – 14h30

Après des études d’ingénieur (Polytechnique, Corps des Ponts), Claire de Mazancourt exerce ses fonctions au Ministère de l’Equipement, au sein de la Direction de la Construction puis de la Direction des Routes. Elle participe ensuite à la construction du Secrétariat Général du Ministère, au sein duquel elle assure la tutelle des écoles du ministère et la gestion des cadres dirigeants.
En 2007 elle devient directrice de la stratégie de Météo-France.
En septembre 2010, elle rejoint Martin Hirsch qui la charge de concevoir ce qui est aujourd’hui l’Institut de l’Engagement, qu’elle dirige depuis sa création..

Après des études à l’Université François Rabelais de Tours, à Sciences Po Paris et à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Marc Germanangue a enseigné pendant 20 ans les relations internationales et les questions européennes, à Sciences Po, à l’Université Paris 1 et dans les programmes de plusieurs universités américaines à Paris (Stanford, Tufts, etc.).
Il a dirigé une collection universitaire aux éditions Hachette et une collection de manuels d’éducation civique collège aux éditions Belin. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages pour enfant dont « Le Vent Colère » aux éditions Actes Sud et, à quatre mains avec le champion de tennis en fauteuil roulant Michaël Jérémiasz, du livre « Tant d’histoires pour un fauteuil » aux éditions Michel Lafon.
En 2014, il a rejoint l’Institut de l’Engagement comme directeur pédagogique, il cumule aujourd’hui cette fonction et celle de directeur général adjoint de l’Institut.


Vendredi 26 Janvier
14h30 – 16h00

Jean-Marie Collin est consultant indépendant sur les problématiques de défense et de sécurité internationale. Il est également directeur France de l’organisation des Parlementaires pour la non-prolifération nucléaire et le désarmement (PNND), chercheur associé auprès du GRIP (Groupe de recherche et d’information sur la paix et la sécurité). Auteur en 2009 d’un ouvrage intitulé La Bombe, l’Univers opaque du nucléaire aux éditions Autrement, puis, en 2013, Arrêtez la Bombe ! aux éditions Le Cherche Midi, avec Paul Quilès, ancien ministre de la Défense, et Bernard Norlain, général d’armée aérienne.

Annick Suzor-Weiner (ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure, agrégée de mathématiques, Docteur d’Etat en physique) est l’auteur ou co-auteur de près de cent articles ou revues dans le domaine de la physique atomique et moléculaire et de l’optique. Professeur émérite à l’Université Paris-Sud, dont elle a été Vice-Présidente en charge des Relations internationales (2005-2009), elle a été Conseillère pour la Science et la Technologie à l’Ambassade de France à Washington de 2009 à 2013.
Elle a exercé des responsabilités dans de nombreuses organisations internationales, dont l’UNESCO et l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) où elle a dirigé le Bureau Europe de l’Ouest à Bruxelles. Elle préside la branche française du Mouvement international Pugwash de scientifiques œuvrant pour la résolution pacifique des conflits et le désarmement nucléaire, et est membre du bureau d’IDN (Initiative pour le Désarmement nucléaire).
Depuis 2014 elle représente la Conférence des Présidents d’université pour les relations universitaires dans la Caraïbe, Haïti en particulier, et pilote depuis 2016 pour l’AUF un programme international de soutien aux étudiants réfugiés. Elle intervient auprès de l’Institut de l’engagement pour développer les partenariats avec les universités.
Elle a reçu en 2011 les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur, remises par l’ambassadeur

Continue reading