Les lauréats parlent aux lauréats !

Des lauréats de l’Institut se transforment en conférenciers des Universités de l’Engagement devant les lauréats de l’Institut…

Paolin est lauréat de la première promotion (2012) de l’Institut. Créateur d’entreprise, il emploie aujourd’hui 50 salariés au sein d’Agriconomie, l’entreprise de vente en ligne de produits agricoles qu’il a créée.
Sarah est lauréate de la promotion 2013. Fondatrice de de Acacias for All et Dream in Tunisia, elle est lauréate de « La France S’Engage au Sud ». Dream in Tunisia soutient des projets durables d’autonomisation des villages tunisiens. Acacias for All, une entreprise sociale qui est un de ces projets, lutte contre la désertification et les effets du changement climatique en proposant aux agriculteurs les outils d’adaptation adéquats.

Tous deux ont accepté de présenter, devant les lauréats de la promotion d’automne 2016, leur parcours, les difficultés qu’ils avaient rencontrées, la façon dont ils les ont surmontées et la façon dont ils portent leur projet et leur engagement.

Marlène et Nadège, lauréates 2012 elles aussi, étaient au forum orientation de l’Université de l’Engagement, au MUCEM, venues témoigner de leur parcours et conseiller les lauréats des deux promotions réunies.
Pour l’équipe de l’Institut, ces rencontres, cette passation de témoin, sont un premier aboutissement.

Et pour les lauréats ? Voici ce qu’ils en disent « Merci de nous avoir fait réaliser que Paolin, Sarah, … étaient des gens comme nous et que maintenant on peut devenir des gens comme eux »

EDITO – L’Actu de l’Institut – Février 2017

 

2017 : Des échéances importantes.

Par Martin Hirsch, président de l’Institut de l’Engagement

Il n’a échappé à personne qu’il se jouait des choses importantes en 2017. C’est la fin d’un premier quinquennat et le passage à un deuxième quinquennat.

2017, c’est effectivement le 5ème anniversaire de l’Institut de l’Engagement (qui a dû en cours de quinquennat, tout en restant fidèle à la ligne sur laquelle il a été créé, changer de nom : de Institut du Service Civique il est devenu Institut de l’Engagement).
A la fin du premier quinquennat, l’Institut de l’Engagement a pratiqué l’ouverture, en accueillant les premiers lauréats « jeunes engagés bénévoles », venant rejoindre les plus de 1600 lauréats  » jeunes anciens volontaires du Service Civique ».
5 ans de promesses tenues : un célèbre ministre de l’intérieur disait « les promesses n’engagent que ceux qui y croient »; nous, nous croyons aux promesses de ceux qui s’engagent…

Nous avons grandi vite, l’Institut a réussi son premier quinquennat, nous souhaitons qu’il réussisse son deuxième quinquennat, en se consolidant, en se stabilisant, mais aussi en continuant son développement en région.

Au début de son existence, il n’y avait bien sûr pas encore d’anciens lauréats… Il commence son deuxième quinquennat avec plus de 2 000 lauréats et anciens lauréats : ce sont eux qui assureront le succès du deuxième quinquennat et qui permettront à l’Institut de remplir durablement son mandat.

Alors nous espérons fêter avec vous, avant la fin de l’année 2017, ce cinquième anniversaire pour en préparer beaucoup d’autres.